Achat de voiture d’occasion : 8 conseils pour éviter les arnaques

Vous souhaitez acheter une voiture d’occasion à un particulier ? Il est vrai qu’acheter votre voiture directement à un particulier représente un bel avantage économique. Malheureusement, le marché des véhicules d’occasion entre particuliers est sujet aux arnaques. En effet en 2019, une étude d’Obvy a mis en lumière que 15% des français ayant déjà une expérience de transaction entre particuliers pour les voitures ont été victime d’une arnaque. Quelles sont les arnaques les plus courantes et comment les éviter ? Carizy, tiers de confiance dans l’achat/vente de voitures d’occasion vous dévoile sont TOP 8 des arnaques à éviter.

Se méfier des prix trop bas

Les personnes qui vendent leur véhicule n’ont pas d’intérêt à brader leur véhicule et à la vendre en dessous du prix de la cotation. Pour vendre rapidement, il est vrai que certains acheteurs baissent légèrement le prix. Cependant, celui-ci est rarement en dessous de 5% de la cotation. Attention également aux personnes paraissant pressées, certains arnaqueurs prétextent un déménagement ou un décès pour expliquer la différence de prix.

Comparer les prix

Comparer les prix entre les véhicules similaires vendus par des particuliers. Prenez des véhicules de la même marque, modèle, année et puissance. Référez-vous également au kilométrage, entretiens du véhicule, nombre de propriétaire pouvant expliquant parfois les différences de prix.

Effectuer une cote

A l’aide des informations renseignées sur l’annonce (année, motorisation, puissance, …), vous pouvez effectuer une première estimation du véhicule. Cela peut vous aider à vous faire une idée de la valeur du véhicule et évaluer si le prix fixé par le vendeur est juste. Cette cote peut vous servir de base pour une négociation, si à l’inverse le prix vous paraît trop élevé. Nous vous conseillons de faire une cote sur le site du leader de la cotation, Autobiz, afin de comparer les prix des véhicules qui vous intéressent.

Avec le service Carizy, un expert marché conseille les vendeurs sur le juste prix auquel ils peuvent vendre. Nous nous basons sur le référentiel Autobiz, puis, complémenté du rapport d’inspection sur 100 points de contrôle effectué avant la mise en ligne de l’annonce du véhicule et du rapport Histovec, historique complet du véhicule depuis la première mise en circulation.

Demander l’accès au rapport Histovec au vendeur

Histovec est la plateforme de l’administration française mettant à disposition gratuitement à les historiques des véhicules depuis leur 1ère mise en circulation.

Quelles informations retrouver dans ce rapport ?

  • La première mise en circulation.

  • Les changements successifs de propriétaires.

  • Les sinistres ayant donné lieu à une procédure VRC (Véhicule à Réparation Contrôlée par un expert en automobile).

    Ainsi, vous serez informé si le véhicule convoité a fait l’objet d’une réparation importante. Si c’est le cas, pensez bien à demander la facture des réparations. Référez-vous également au contrôle technique effectué depuis.

  • Les caractéristiques techniques.

    Elles sont également renseignées sur la carte grise comme la marque, le modèle, la puissance fiscale, les critères de pollution, etc. Vous avez ainsi l’assurance que la version est bien celle communiquée par le vendeur.

  • La situation administrative du véhicule.

    Le vendeur doit fournir de toute façon cette information à son futur acheteur lors de la vente sous forme d’un certificat de situation administrative ou certificat de non-gage. Ce certificat est aujourd’hui enrichi de toutes les données compilées d’Histovec. 

Comment obtenir le rapport Histovec ?

Seul le vendeur, le propriétaire du véhicule peut avoir accès au rapport Histovec. S’il ne connaît pas, vous pouvez lui demander de se rendre sur le site du gouvernement. En renseignant quelques informations présentes sur la carte grise (numéro de formule, nom, prénom, date de 1ère mise en circulation), il peut faire apparaître le rapport et vous partager le lien pour une durée limitée.

Carizy est la première start up de l’AutoTech à s’adosser au service Histovec depuis 2019. Sur toutes les annonces publiées sur Carizy.com, vous avez accès au rapport Histovec à jour en toute transparence pour un achat serein.

Se renseigner sur le contrôle technique et les entretiens

Le procès verbal du contrôle technique de moins de 6 mois

Le contrôle technique de moins de 6 mois est obligatoire dans le cadre d’une transaction entre particuliers pour les véhicules de plus de 4 ans. S’il y a une contre visite à effectuer, la vente reste possible. Cependant, restez vigilant sur le montant des réparations à effectuer. En effet, il peut modifier de manière importante l’investissement initial que vous souhaitiez mettre dans cette nouvelle acquisition.

Pour en savoir plus, consultez l’article “Durcissement du contrôle technique 2019 : quels changements ?”

Le carnet d’entretien à jour

Le carnet d’entretien vous indiquera la fréquence des révisions et vidanges à effectuer. D’ailleurs, vous pourrez voir si la révision a été faite récemment ou si au contraire, elle est à effectuer après votre achat. Cela peut influencer dans la négociation entre acheteur et vendeur.

Consultez également l’article “Différences entre contrôle technique et révisions”

De manière générale, retrouvez la liste des documents administratifs importants pour effectuer une transaction réussie.

Organiser une rencontre sécurisée

Avant d’acheter le véhicule, demandez au vendeur une rencontre pour un rendez-vous d’essai. Il est préférable d’appeler pour organiser cette rencontre, demander des informations et les documents nécessaires pour une vente sereine. Il est préférable d’organiser une rencontre dans un endroit public, fréquenté et la journée. Si vous pouvez vous faire accompagner, c’est encore mieux !

Faire l’état des lieux le jour de la rencontre

Voici une liste des éléments du véhicule les plus importants à vérifier le jour de la rencontre

  • Défauts de la carrosserie
  • L’état des pneus
  • Le numéro de série sur le moteur afin de vérifier que c’est bien celui d’origine
  • L’état de la sellerie, les tapis au sol
  • La présence et le bon fonctionnement des options mentionnées dans l’annonce (climatisation, radar de recul, bluetooth, sièges chauffants …)

Avec Carizy, un professionnel se déplace chez le vendeur et effectue 100 points de contrôle. Vous pouvez le consulter à tout moment et en toute transparence sur l’annonce.

Effectuer un essai routier

Si le vendeur refuse pour des raisons d’assurance ou s’il accepte seulement à condition que ce soit lui qui conduise, méfiez-vous. Faites un essai d’au moins 10 minutes afin de tester les comportements d’accélération, passage des vitesse et freinage principalement. Voici une liste des éléments les plus importants à vérifier lors de l’essai routier :

  • Le bon fonctionnement des voyants (feux, clignotants, signalisation de freinage)
  • L’échappement
  • La direction
  • Le comportement de ralentissement, freinage et accélération

S’assurer que le compteur n’est trafiqué

Le kilométrage est un des éléments qui impacte le plus le prix. Nombreuses sont les arnaques sur des sites de petites annonces concernant le trafic du compteur. Afin d’être rassuré qu’il ne le soit pas, vous pouvez :

  • Comparer le kilométrage du compteur avec le dernier enregistrement mentionné dans le carnet d’entretien et celui du dernier contrôle technique. Toute incohérence avec ces documents peut indiquer une fraude. Vérifiez également quand a eu lieu le dernier changement d’huile. Un autocollant sur une portière indique souvent quand le véhicule a reçu sa dernière vidange d’huile et le kilométrage de l’époque. 
  • Contrôler aussi l’usure du véhicule à l’intérieur (sellerie, plastiques, chrome du levier de vitesse, pédales…), comme à l’extérieur (rouille sur la carrosserie et/ou le châssis, fuites au niveau des amortisseurs ou de la boîte de vitesse…). Là aussi, toute incohérence entre l’état du véhicule et le kilométrage peut être annonciatrice d’un compteur trafiqué. 
  • Vérifier si les chiffres sont bien alignés et lisibles (si c’est un compteur mécanique).
  • Vérifier sur l’Histovec, le kilométrage affiché à date de chaque opération (changement de propriétaire).

Consulter l’article “Comment repérer un compteur trafiqué ?” pour plus d’informations.

Sécuriser le paiement

Il est recommandé de ne pas payer en espèce. Ce moyen de paiement ne laisse aucune trace et si par la suite vous découvrez un vice caché et invoquer l’annulation de la vente, il vous sera beaucoup plus difficile de faire appel. Généralement, il est préférable de payer par chèque de banque ou par virement sécurisé d’une plateforme intermédiaire.

Vous pouvez retrouver l’article complet “Paiement sécurisé pour la vente d’une voiture entre particuliers”

Avec Carizy, pas de mauvaise surprise ! Nous sécurisons le paiement et encadrons la transaction le jour du rendez-vous d’essai. Vous ne versez en ligne que l’acompte de réservation. Il sera débité uniquement si vous décidez d’acheter le véhicule.

Vous avez le choix de payer soit par virement, soit par chèque de banque.

  • Par virement : l’acheteur dépose les fonds sur un compte séquestre, où ils seront bloqués jusqu’à la conclusion de la vente. Dès que la vente est réalisée, le virement est effectué automatiquement et vous recevrez la somme correspondant à la vente sur votre compte bancaire sous 48h ouvrable.
  • Par chèque de banque : l’acheteur nous transmet une copie du chèque de banque afin que nous puissions vérifier sa solvabilité auprès de sa banque avant le rendez-vous. Le chèque de banque original est à votre ordre, vous sera remis directement par l’acheteur lors du rendez-vous.